Actualité Théâtre : Une phrase pour ma mère de Christian Prigent, à Uzès et Nîmes (Gard) du 19 au 21 avril

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère” de Christian Prigent, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, les 19 et 20 avril à l’ATP d’Uzès et le 21 avril au Périscope. Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Durée du spectacle : 1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93 (d’autres représentations ont lieu en France, contacter Labyrinthes pour les dates).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il y a des moyens, je les ai pratiqués, d’aider les rêves à prendre certaines tonalités désirées. »
François Salvaing
Un alibi de rêve

L’Ombre nue Dans la présente abjection des mondes Premières poésies (1950-1955) La Close Le Chant du destin L’Etoffe des Corps Bavard au cheval mort et compagnie Les Visages et les voix Le Sens du toucher Fidèles félidés La Tombe d’un jeu d’enfant L’Evolution des paysages Entrée en matière Pour mon ours blanc Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Les Mots d’Alice Carnets respiratoires Un habitué des courants d’air La Guerre entre les arbres Les Madones du trottoir Mange-Matin L’Existence poétique Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Stilb suivi de Iréniques Rire parmi les hirondelles La Peur et son éclat Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Corps antérieur L’Absent Couleur jardin