Actualité Théâtre : Une phrase pour ma mère de Christian Prigent, à Uzès et Nîmes (Gard) du 19 au 21 avril

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère” de Christian Prigent, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, les 19 et 20 avril à l’ATP d’Uzès et le 21 avril au Périscope. Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Durée du spectacle : 1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93 (d’autres représentations ont lieu en France, contacter Labyrinthes pour les dates).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce que nous entendions par ’peinture’ il y a peu de temps encore n’occupe plus aujourd’hui qu’une place infime dans le territoire de tout ce qui revendique ce nom. »
Christian Prigent
Le Sens du toucher

Ciel inversé 1 Poèmes et lettres d’amour L’Italien Colomb, Cortez & Cie L’Etoffe des Corps Le Sens du toucher Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Dans les jardins mouillés Maélo Fragments d’un désastre L’Absent Les Eaux noires Le Vent du dehors À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Stabat Mater Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Le Bruissement des mots Toboggans des maisons Le Loir atlantique C’est des poèmes ? Le Voyageur sans voyage Banlieue nord Fragments du solstice L’Indifférent La poésie est facile Premières poésies (1950-1955) Matière du temps 1 Des rêves au fond des fleurs La hulotte n’a pas de culotte Billet pour le Pays doré