Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« les persiennes déplient un air d’accordéon dans l’éventail des jours
danser les matins de réveillon demeure accessoire »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

Carnets respiratoires Pour mon ours blanc Bavard au cheval mort et compagnie Rimbaud, la tentation du soleil Un éditeur... Voilà ! C’est l’Eté Toro Fin’ Amor Mobilis in mobilier La Mort est en feu Matière du temps 2 Insensément ton corps Une clarté de passage Dans la présente abjection des mondes Tu me libellules Valleuse Chants de la tombée des jours La Mort de Woyzeck Les Macchabs vites Carnets des solitudes Entrée en matière Le Vingt-deux octobre Ouverture du cri Tiens bon la rampe Rien qui porte un nom L’Ordinaire, la métaphysique Le Perron Les Eaux noires L’Impatience La Nuit du libertin