L'auteur
Morin Evelyne

Présentation

Photographie © Eliane Morin.

Née à Tulle. Vit en Essonne. Évelyne Morin est poète, professeur de lettres, comédienne à la Compagnie Théâtrale Les Trois Clous. Elle a également publié dans diverses revues et anthologies de poésie.

Site de l’auteur : http://evelynemorin-poesie.fr

Bibliographie

- Le Cri de l’aube, éditions PJ Oswald, 1975
- La Défaillance des jours, Caractères, 1976
- Miroirs, Caractères, 1978
- Le Jeu de moi, Caractères, 1985
- La Licorne du silence, Caractères, 1987
- Rencontre occulte à mort perdue, La Bartavelle, 1991
- Terre de mortes-lunes, Table Rase, 1992
- La Nuit d’Électre, La Bartavelle, 1996
- Ombres, désirs, éd. Jacques Brémond, 2000
- Dernier train avant le jour, Le Dé bleu, 2001
- N’arrêtez pas la terre ici, Polder Décharge n° 119, 2003
- Cela, fulguré, éditions Gros textes, 2007
- Un Retour plus loin, éditions Jacques Brémond, 2007
- Rouge à l’âme, éditions Potentille, 2007
- Matin de l’arbre levant (Préface de Brigitte Gyr), éditions Le Nouvel Athanor, 2014
- Le Bois des corbeaux (photographies d’Éliane Morin), éditions Gros textes, 2015

Présence dans les anthologies :

- Ce que disent les mots, de Pierre Maubé, éd. Éclats d’encre, 2004
- Polder Deuxième génération, Décharge / Gros Textes, 2005
- Anthologie – 7, Multiples N° 7, 2007
- Anthologie Seghers : L’année poétique 2008, présentée par Patrice Delbourg, Jean-Luc Maxence et Florence Trocmé ; avant-propos de Bruno Doucey
- Esprits poétiques 3. Dires d’elles, Hélices, 2010
- Nous, la multitude, anthologie poétique, éditions Le Temps des Cerises, 2011
- L’Athanor des poètes, anthologie 1991-2011, par Jean-Luc Maxence et Danny-Marc, Le Nouvel Athanor, 2011
- Ouvrir le XXIème siècle, 80 poètes québécois et français, Mœbius & Cahiers du sens, 2013
- Frumdrög að draumi, Ljóð franskra skáldkvenna, anthologie islandaise de poésie féminine française, Þhór Stefánsson, Oddur, 2016

Collaboration aux revues :

- L’Arbre à paroles, Arpa, Bacchanales, Les Cahiers du sens, Comme en poésie, Concerto pour marées et silence, revue, Décharge, Diérèse, Encres vagabondes, Encres vives, Friches, Imprévue (revue franco-américaine), Interventions à haute voix, Le Journal des poètes, La Lettre sous le bruit, La main millénaire, Lieux d’être, Linea, Liqueur 44, Multiples, Neige d’août, Phréatique, Poésie/première, Rétro-Viseur, Sarrazine, Soleil des loups, Souffles, Spered Gouez, La Traductière, Vagabondages, Verso, Voix d’encre.
Revue en ligne : Recours au poème.


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Aux éditions Cadex