Goutte d’eau
Jean-Pierre Chambon

publication 2002
7,50 € (7,11 € HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Le plasticien

La Collection

Friches Carnets des solitudes L’Absent Casanova et la belle Montpelliéraine Le Soleil oiseleur Parfois Insensément ton corps Mi-ville mi-raisin Lavoir de toutes les couleurs Les Visages et les voix La Toile de la foraine - Lyon : portrait Ciel inversé 2 Un éditeur... Voilà ! Fragments d’une ville fantôme Tacatam Blues Profondeur du champ de vol Labyrinthe L’Existence poétique Les Choses n’en font qu’à leur tête Encyclopédie cyclothymique Ombres classées sans suite L’Italien Des garous et des loups La Couleur tensive L’Ourlet du ciel Le Pôle magnétique La Guerre entre les arbres L’Ordinaire, la métaphysique Le Vingt-deux octobre La Traversée des grandes eaux