L'auteur
Chambon Jean-Pierre

Présentation

Jean-Pierre Chambon est né en 1953 à Grenoble, où il travaille comme jounaliste. Il a co-animé la revue Voix d’encre entre 1991 et 2002. Quelques-uns de ses poèmes ont été traduits en espagnol, portugais, italien, russe, polonais, hongrois, bulgare, arabe.

Pour en savoir plus sur son œuvre, on peut consulter le « Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours », PUF, 2001.

Bibliographie

- Méditation sur un squelette d’ange, avec Michaël Glück, L’Amourier, 2004
- Sur un poème d’André du Bouchet, dessins de Jean-Gilles Badaire, éd. Jacques Brémond, 2004
- Assombrissement, dessins de Béatrice Englert, L’Amourier, 2001
- Un chant lapidaire, photographies de Jacques Milan, Voix d’Encre, 1995
- Le Roi errant, Gallimard, 1995 (prix Yvan Goll 1996)
- Fragments d’épreuves, encre d’Olivier Ferrieux, Le Verbe et l’empreinte, 1992
- Le Territoire aveugle, Gallimard, 1990
- Le Corps est le vêtement de l’âme, photographies de Tristan Valès, Comp’Act, 1990, rééd. 1993
- Les Mots de l’autre, avec Charlie Raby, encres de Raphaëlle George, Le Castor astral, 1986
- Matières de coma, Ubacs, 1984
- Evocation de la maison grise, dessins de Holley Chirot, Le Verbe et l’empreinte, 1981


5 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Rouzeau ValérieMonory JacquesNadaus RolandGellé AlbaneArthaud ChristianClaudé AnnickPignon-Ernest ErnestBonnet GeorgesMillard FannyNoiret GérardPirotte Jean-ClaudeMarembert AmandineCagnard DominiqueCrozals (de) Jean-MarieIsnard VivienGuilbaud LuceRimlinger Nathalie-NoëlleFederman RaymondViannay MoniqueSigg IvanDannemark FrancisDupuy-Dunier ChantalGoffette GuySenges PierreLambersy WernerLenglet MaudChopin FlorentLekeuche PhilippeDezeuze DanielSalvaing François
Petits bonheurs C’est l’Eté Où qu’on va après ? Un habitué des courants d’air L’Œuvre au Nord Nuitamment Le Congrès d’automne Cheminement vers le rien Pleine lucarne C’est des poèmes ? L’Enceinte Solaire Journal de l’homme arrêté Carnets respiratoires Circé ou Une agonie d’insecte La Source La hulotte n’a pas de culotte Si petits les oiseaux Les Eaux noires La Belle vitesse À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Le Chant du destin L’Italien Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Lavoir de toutes les couleurs Où patiente la lumière Fidèles félidés Les Mots d’Alice Ombres classées sans suite