L’Incomparable promenade Francis Dannemark

Publication 1993
Ouvrage épuisé

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Entrée en matière Cheminement vers le rien Tacatam Blues Insensément ton corps Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Premières poésies (1950-1955) Lavoir de toutes les couleurs Tiens bon la rampe Un habitué des courants d’air Profondeur du champ de vol Rien qui porte un nom Autobiographie d’un autre Presque le bonheur La Chambre bouleversée Nuitamment Fin’ Amor L’Etoffe des Corps Dans les jardins mouillés En toutes circonstances Toboggans des maisons gLoire(s) Zoophile contant fleurette Des garous et des loups Les Macchabs vites Matière du temps 1 La Mort est en feu Villégiatures & Cie De purs désastres, édition aggravée L’Evolution des paysages Mobilis in mobilier