L’Ourlet du ciel
Jean-Marie de Crozals

publication 1999
21,00 € (19,91 € HT)

L'Ourlet du ciel, Jean-Marie de Crozals, poèmes, 10 goudrons de Daphné Brottet, coll. David, 15x21.5 cm, 168 p., 1999, ISBN : 2.913388.06.X

Présentation

L’Ourlet du ciel : là où les lèvres du monde - terre et ciel - se rejoignent, baisent l’espace temps d’une parole qui doucement s’ouvre à nous à l’intérieur de toi, ainsi disparaissant pour être, dans la forge du soufle, abandonnés à la Beauté sans appui, humus céleste, bleu incarné dans la distance des pieds à la tête ; le vent dehors coulé dans la langue, mains jointes à l’infini.

Extrait

Maintenant
En ce lieu de nulle part
Lit de notre Jouissance
Tu es nue et une
Née du Présent et de l’Amour infini
Retournant au même
L’Amour merveilleux de notre jaillissement
Immobile
Naît à l’unité et à la nudité de notre Abandon
Ainsi
En sa limpidité détachée
L’Amour au Monde
Ni vivant ni mort
Ne demande plus rien au Monde
Ni à quoi que ce soit
Ni à qui que ce soit
Tout s’accomplissant
À la perfection
Dans le dénuement de la Lumière

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Le plasticien

La Collection

Un alibi de rêve C’est papa qui conduit le train La Couleur tensive La Toile de la foraine - Lyon : portrait Résidences secondaires Vladivostok, aller simple Parfois Petites proses voyageuses La Mort est en feu Toboggans des maisons L’Ombre nue Rien qui porte un nom L’Italien La Nuit du libertin Fin’ Amor Ombres classées sans suite Pour mon ours blanc Faire des études pour être mendiant Un éditeur... Voilà ! Chambre de feuilles Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Mange-Matin Mobilis in mobilier Journal de l’homme arrêté Insensément ton corps Opéré bouffe Non lieu provisoire Le Taureau, la rose, un poème Cheminement vers le rien De purs désastres, édition aggravée