La Couleur tensive Maurice Benhamou

Publication 2003
12,00 EUR (11,37 EUR HT)

La Couleur tensive, Maurice Benhamou, aphorismes, 6 peintures originales de Jacques Clauzel en quadrichromie, 17x24 cm, 40p., 2003, ISBN : 2.913388.43.4

Présentation

Qu’est-ce qui fait une peinture ? La couleur ? Le vide dans lequel elle s’inscrit ? Maurice Benhamou pose ici, comme des axiomes, 57 propositions pour définir ce qui se joue dans une toile. « Il y a la couleur et le surgissement de la couleur. Le chromatisme et l’effet tensif. » De l’événementiel a lieu lorsqu’une couleur vient occuper un espace vide, s’inscrire dans du vide ou modifie par voisinage les autres couleurs qui l’entourent.
Posés comme des aphorismes, les axiomes de Maurice Benhamou tracent d’infinies voies de réflexion autour de l’art. Sans perdre de vue, bien évidemment, le plaisir qui naît de la confrontation à la peinture : « Aller au-devant de l’espace plastique, c’est regarder le tableau en amant et non plus en professeur ou en savant. »
Magnifiquement accompagné par le peintre Jacques Clauzel, Maurice Benhamou a composé ici un livre indispensable pour tout amateur d’art.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La Mort de Woyzeck Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Rien qui porte un nom Une cigale dans la tête Coquerets et coquerelles Bavard au cheval mort et compagnie C’est papa qui conduit le train Pour apprendre la paix à nos enfants Fragments du solstice Les Explorateurs En herbe Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Stabat Mater Friches Une clarté de passage L’Absent Faire des études pour être mendiant Toro Zoophile contant fleurette Petit traité d’éducation lubrique Pays simple Un cri Dans les jardins mouillés Des sourires et des pommes Dits d’elle Goutte d’eau La Peur et son éclat La Belle vitesse Parfois Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova