« Casanova fort et vert » en Languedoc-Roussillon

Actualité « Casanova fort et vert » en Languedoc-Roussillon

, par Hélène Boinard


Après Marcel Duchamp (2006) et Rabelais (2008), le Fonds Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon, dirigé par Emmanuel Latreille, a choisi Casanova comme figure tutélaire pour un ensemble de manifestations artistiques intitulé « Casanova fort et vert » qui aura lieu de juin à septembre 2010 à Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpellier, Nîmes..., soit dans des villes que visita l’aventurier lors de sa fuite d’Espagne au début de l’année 1769. Jean-Claude Hauc, auteur de Casanova et la belle Montpelliéraine (chez Cadex), Voyage de Casanova à travers la Catalogne, le Roussillon et le Languedoc (Les Presses du Languedoc), etc., a été nommé consultant pour ces manifestations et supervisera la réalisation du catalogue que le FRAC éditera à cette occasion. D’ores et déjà, plusieurs spécialistes ont accepté de participer à cet ouvrage : Helmut Watzlawick, directeur de L’intermédiaire des casanovistes, Marie-Françoise Luna, auteur de Casanova mémorialiste (éditions Honoré Champion) et la psychanalyste Lydia Flem, auteur de Casanova ou l’exercice du bonheur (éditions du Seuil).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

Petits bonheurs Marie-Gasparine De purs désastres, édition aggravée L’Or de l’air Chants de la tombée des jours Un éditeur... Voilà ! Ombres classées sans suite Un alibi de rêve Un cri L’Enfant sur la branche Rimbaud, la tentation du soleil Billet pour le Pays doré Le Chat Pour mon ours blanc Le Vent du dehors Le Chant du destin Insensément ton corps En avant l’enfanfare ! gLoire(s) Quatre écoutes du tonnerre Autobiographie d’un autre Avec des ailes Un oursin Les Macchabs vites Encyclopédie cyclothymique L’Imaginaire & Matières du seuil L’Enceinte Le Voyageur sans voyage Toro Casanova et la belle Montpelliéraine