Actualité Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre

, par Hélène Boinard


Le mardi 12 juin 2012, les membres du jury de la Société des Gens de Lettres remettront les Grands Prix du Printemps aux heureux lauréats : Charles Dobzynski se verra décerner le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

L’Ourlet du ciel Carnets du jardin de la Madeleine Premières poésies (1950-1955) Le Chat La hulotte n’a pas de culotte Chair de Sienne L’Incomparable promenade Toboggans des maisons Une cigale dans la tête Le Taureau, la rose, un poème Variations sur des carnets L’Evolution des paysages Le Voyageur sans voyage Le Chant du destin 33 Voix Les Eaux noires La poésie est facile L’Absent L’Œil tourné Banlieue nord Course libre Dans le vent du chemin La Nuit du libertin Fragments d’un désastre La Ville est mosaïque La Close Crobards et mounièques Rien qui porte un nom Carnets du graphomane Matière du temps 2