Actualité Christian Prigent et Jean-Pierre Verheggen les 19 et 20 mars 2011 à Calais (62)

, par Hélène Boinard


Le Musée des Beaux-Arts de Calais participe au festival de poésie contemporaine 5/cinq organisé par l’association décap(s). Il accueille le dimanche 20 mars à partir de 16h les poètes Christian Prigent et Vanda Benes, Cécile Richard et Jean Pierre Verheggen. Le festival 5/cinq s’inscrit dans le cadre du Printemps des Poètes 2011. Intitulé cette année « Poète, bête de rive » le festival s’ouvre sur une citation de Christian Prigent, tirée de son livre À quoi bon encore des poètes ? (P.O.L éditeur, 1996) : c’est à dire tant qu’il y aura du parlant, de l’humain, de l’humain inquiet, il y aura une exigence de « poésie ». Cette exigence de “poésie”, l’association décap(s) souhaite la faire partager à celles et ceux que cette inquiétude de la langue étonne encore. Rens. sur le site de décap(s).

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Si, dit Baptiste un doigt pointé vers le coteau, viennent de là-haut comme des petits morceaux de rires. »
Pierre Autin-Grenier
Un cri

Le Sens du toucher Zoophile contant fleurette Pour mon ours blanc Stilb suivi de Iréniques Chants de la tombée des jours L’Errance, la dérive, la trace Fragments d’une ville fantôme Toro Le Congrès d’automne Arènes 42 Casanova et la belle Montpelliéraine À la Dublineuse Billet pour le Pays doré L’Ombre nue Si petits les oiseaux L’Oiseau de nulle part Course libre La Langue au chat Une cigale dans la tête La Mort est en feu Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Tacatam Blues L’Appétit de Don Juan Le Soleil oiseleur Petit traité d’éducation lubrique Les Visages et les voix Crobards et mounièques Des garous et des loups Les Choses n’en font qu’à leur tête Une voix pour Orphée