Crobards et mounièques
Bernard Moreau

9,00 € (8,53 € HT)

Crobards et mounièques, Bernard Moreau, illustrations de Sophie Grenouilleau, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, ISBN : 9782840311850

Présentation

Petite leçon de vocabulaire à l’orée du recueil : « Crobard n.m. (du français croquis) : Esquisse, dessin rapide. Mounièque n.m. (du castillan muneco) : Marionnette, bonhomme. » Et voilà le ton donné pour un petit ballet virevoltant entre textes et images qui, sans se prendre au sérieux, esquisse avec légèreté des tableautins, des saynètes où petit monsieur cherche un ami, les mouflets s’amusent et rêvent, la plume s’égare et glisse... L’espièglerie chante avec la tendresse.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Un petit monsieur écrit
sur des bouts de papier
petit monsieur tout seul
cherche un ami me contacter

le petit monsieur au vent
jette les papiers attend
dix jours et puis dix nuits

le perce-neige fleurit
l’oiseau chante un matin
c’est beau à en pleurer
Qui a lu les petits papiers ?

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

L’auteur

Le plasticien

La Collection

C’est des poèmes ? Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Dans les jardins mouillés Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Encre Où qu’on va après ? L’Impossible Manque Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Le Barillet : variations dramatiques T2 L’Or de l’air Stabat Mater Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Pour apprendre la paix à nos enfants La Langue et ses monstres La Mort est en feu Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Villégiatures & Cie L’Indifférent L’Impatience Tu me libellules Un oursin Encyclopédie cyclothymique Autobiographie d’un autre Ombres classées sans suite Labyrinthe C’est papa qui conduit le train Insensément ton corps Journal de l’homme arrêté Le Sens du toucher Rien qui porte un nom