Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

La Ville est mosaïque Stilb suivi de Iréniques Profondeur du champ de vol La Belle vitesse Insensément ton corps Labyrinthe La Source De purs désastres, édition aggravée Fin’ Amor Où qu’on va après ? Les Montagnes du soir À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) La Peur et son éclat Les Choses n’en font qu’à leur tête Des rêves au fond des fleurs Des sourires et des pommes Vladivostok, aller simple Le Perron Fragments d’une ville fantôme Un cri La Tombe d’un jeu d’enfant La Mort est en feu Course libre Mobilis in mobilier Ciel inversé 2 La Couleur tensive Bavard au cheval mort et compagnie L’Indifférent Quatre écoutes du tonnerre L’Alimentation générale de Tombouctou