Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’Enceinte La Ville autour Le Jour se lève encore Circé ou Une agonie d’insecte Non lieu provisoire L’Impatience Premières poésies (1950-1955) Profondeur du champ de vol Lavoir de toutes les couleurs Rimbaud, la tentation du soleil À la Dublineuse Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Pleine lucarne Billet pour le Pays doré La Couleur tensive Ouverture du cri Dans le vent du chemin Les Mots d’Alice L’Or de l’air L’Italien Pour mon ours blanc Labyrinthe Les Macchabs vites Toboggans des maisons Les Choses n’en font qu’à leur tête Pays simple Ciel inversé 2 La Momie de Roland Barthes Les Madones du trottoir L’Ombre nue