Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

Fragments d’une ville fantôme Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Le Chant du destin Matière du temps 2 À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) L’Impossible Manque L’Existence poétique Poèmes et lettres d’amour Musée de l’os et de l’eau Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Mobilis in mobilier Des étoiles sur les genoux L’Appétit de Don Juan Carnets du jardin de la Madeleine Entrée en matière Chair de Sienne Solaire Des rêves au fond des fleurs Le Taureau, la rose, un poème L’Incomparable promenade La Halte belge Avant les monstres La Source Petit traité d’éducation lubrique Résidences secondaires Autobiographie d’un autre L’Evolution des paysages Banlieue nord La Poignée de porte Stilb suivi de Iréniques