Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Premières poésies (1950-1955) Chants de la tombée des jours Encyclopédie cyclothymique Chair de Sienne Cheminement vers le rien Toro Fragments du solstice Mon chat son chien et le cochon du voisin L’Ombre nue Goutte d’eau Mobilis in mobilier Marie-Gasparine Solaire L’Appétit de Don Juan Le Faraud séant Dans les jardins mouillés L’Enfant sur la branche Friches Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) L’Etoffe des Corps La Halte belge Avant les monstres Les Visages et les voix C’est papa qui conduit le train Faire des études pour être mendiant Tectonique des femmes La Ville est mosaïque L’Impossible Manque La hulotte n’a pas de culotte L’Oiseau de nulle part