Actualité Décès de Pierre Autin-Grenier

, par Hélène Boinard


C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Autin-Grenier, qui nous a quittés le samedi 12 avril 2014 à Lyon. Nous nous associons à la peine de sa femme Aline et de ses nombreux amis.
Mourir ne dure jamais très longtemps, vivre, guère plus. (Jours anciens)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Si, dit Baptiste un doigt pointé vers le coteau, viennent de là-haut comme des petits morceaux de rires. »
Pierre Autin-Grenier
Un cri

La Close L’Impossible Manque Le Soleil oiseleur Un habitué des courants d’air La Peur et son éclat Une cigale dans la tête La poésie est facile Corps antérieur Petits bonheurs La Liesse populaire en France Les Eaux noires Le Pôle magnétique C’est des poèmes ? Chambre de feuilles Rire parmi les hirondelles 33 Voix En toutes circonstances Rimbaud, la tentation du soleil Musée de l’os et de l’eau Pleine lucarne Valleuse Mon chat son chien et le cochon du voisin Le Barillet : variations dramatiques T2 Journal de l’homme arrêté Nuitamment L’Ordinaire, la métaphysique Tiens bon la rampe La Langue au chat Carnets des solitudes L’Œil tourné