Actualité Disparition de l’écrivain Marcel Moreau

, par Hélène Boinard

Nous sommes très tristes d’apprendre le décès de l’écrivain Marcel Moreau ce samedi 4 avril 2020, à Bobigny, à l’âge de 86 ans, emporté par le Covid-19.
J’ai toujours écrit aujourd’hui comme si j’allais mourir demain. Cela suppose un verbe rapide, furieux, essentiel. Les rythmes n’auraient pas tant d’importance à mes yeux s’ils ne semblaient pas faire barrage à une maladie qui frappe, qui cogne, qui hurle à mes portes. (Incandescences, 1973)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ma culture se nourrit du livre de ta chair, et j’ai lu beaucoup dans le fond de tes gorges, dans ton dedans d’amour, descendant de délice en délice au délire des délires… »
Marcel Moreau
Insensément ton corps

Maintenant la nuit Des garous et des loups Carnets respiratoires L’Italien Les Chiens du vent Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Dits d’elle L’Errance, la dérive, la trace Fin’ Amor Coquerets et coquerelles L’Absent La poésie est facile Les Choses n’en font qu’à leur tête Mon chat son chien et le cochon du voisin Crobards et mounièques Des sourires et des pommes C’est des poèmes ? Rien qui porte un nom Le Faraud séant Chambre de feuilles Avec des ailes Pays simple Le Bel aujourd’hui La Toile de la foraine - Lyon : portrait Parfois Avant les monstres Le Sentiment de la nature Stabat Mater Ouverture du cri C’est papa qui conduit le train