Actualité James Sacré à la Petite Librairie des Champs (Boulbon, Bouches-du-Rhône) les 12 et 13 décembre

, par Hélène Boinard


La Petite Librairie des Champs ouvrira ses portes du samedi 12 décembre (de 15 h à 20 h) au dimanche 13 décembre (de 14 h à 19 h) pour une rencontre autour de l’écriture et l’œuvre de James Sacré.
Le samedi à 15 h : théâtre d’ombres présenté par des BLEUS ET DES VERS, Trois contes du Maghreb, tout public à partir de 4 ans (3 euros). À 18 h : lecture-rencontre « La poésie de James Sacré, un certain regard... » Le poète évoquera l’écriture et le regard à travers trois thèmes : la peinture, la couleur, l’écriture... Puis, un apéritif-dédicace sera organisé en compagnie de l’auteur.
Le dimanche à 11 h : ballade dans Boulbon en compagnie de l’auteur, en vue de la création d’un support texte, images, photos. La Petite Librairie se lance dans un nouveau projet « Promenade avec... un auteur, une couleur... » à l’occasion de la venue de James Sacré. Cette fois, ce sera le rouge ! Vous pouvez amener avec vous de quoi écrire et dessiner... Puis, repas partagé à la librairie. À 15 h : lecture par James Sacré de sa poésie en direction de la jeunesse.
Durant ces deux jours, la Petite Librairie des Champs proposera à la vente, comme à son habitude, des livres et recueils de poésie, avec cette fois, une table dédiée à James Sacré, ainsi que des livres jeunesse... De bonnes idées pour vos cadeaux de Noël !

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

La poésie est facile Carnets des solitudes C’est l’Eté Autobiographie d’un autre Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Une cigale dans la tête En avant l’enfanfare ! Le Réel Mobilis in mobilier Erratiques La Poignée de porte Carnets respiratoires L’Enfant sur la branche Si petits les oiseaux Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Le Chat L’Incomparable promenade Rien qu’une ombre inventée Sillages L’Homme traversé Tacatam Blues Petit traité d’éducation lubrique Le Congrès d’automne La Mort est en feu Où patiente la lumière L’Ourlet du ciel Rien qui porte un nom Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) L’Ombre nue Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances