Le Faraud séant
Ivan Sigg

7,50  (7,11  HT)

Le Faraud séant, Ivan Sigg, illustrations de l'auteur, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2000, ISBN : 9782840311232

Présentation

Humour et dérision. Des fous rires jusqu’aux larmes.
Et des larmes jusqu’à rire du fou qu’on est
et du monde encore plus fou.
Faraud sans fard et pas toujours bienséant,
Ivan a du vent dans les voiles
et Sigg est un drôle de zigue.

Extrait

Tout au fond de ma poche
une main de Gavroche
cinq petits trésors roses
tes doigts qui se reposent

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce que nous entendions par ’peinture’ il y a peu de temps encore n’occupe plus aujourd’hui qu’une place infime dans le territoire de tout ce qui revendique ce nom. »
Christian Prigent
Le Sens du toucher

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Musée de l’os et de l’eau La Couleur tensive Stabat Mater Pleine lucarne Dans les jardins mouillés Ciel inversé 1 Les Visages et les voix Le Réel Les Choses n’en font qu’à leur tête La Langue et ses monstres Crobards et mounièques L’Enfance est mon pays natal Rien qui porte un nom Coquerets et coquerelles Où patiente la lumière La poésie est facile Carnets des solitudes L’Alimentation générale de Tombouctou Opéré bouffe Cheminement vers le rien Où qu’on va après ? Le Sens du toucher Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Le Chant du destin Mi-ville mi-raisin Toboggans des maisons Un habitué des courants d’air L’Ombre nue Carnets du jardin de la Madeleine