Actualité Lydie Salvayre…

, par Hélène Boinard

a le plaisir de vous annoncer la parution de son livre Marcher jusqu’au soir, le 3 avril 2019 chez Stock.
L’humeur railleuse et le verbe corrosif, Lydie Salvayre se saisit du prétexte d’une nuit passée au musée Picasso pour questionner le milieu artistique et ses institutions. Se tournant vers son enfance de pauvre bien élevée et abordant sans masque son lien à un père redouté et redoutable, elle essaie de comprendre comment s’est constitué son rapport à la culture et à son pouvoir d’intimidation, tout en faisant l’éloge de Giacometti, de sa radicalité, de ses échecs revendiqués et de son infinie modestie.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

Le Perron Pour mon ours blanc Animalimages Fidèles félidés Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Où patiente la lumière Banlieue nord Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Ombres classées sans suite Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Course libre Encre Dans le vent du chemin La Nuit du libertin Fragments d’une ville fantôme gLoire(s) Matière du temps 1 Billet pour le Pays doré Un cri C’est papa qui conduit le train Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Le Bec de la plume La Guerre entre les arbres Mon chat son chien et le cochon du voisin Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Profondeur du champ de vol Poèmes poids plume Circé ou Une agonie d’insecte L’Incomparable promenade Premières poésies (1950-1955)