Monsieur l’évêque avec ou sans mitre
James Sacré

9,00 € (8,53 € HT)

Monsieur l'évêque avec ou sans mitre, James Sacré, illustrations de Edwin Apps, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2002, ISBN : 9782840311607

Présentation

"A quoi tu reconnais un évêque ?
Pas si facile s’il a pas sa mitre
Un spécialiste en évêques peut t’aider..."

Pour Monsieur l’évêque avec ou sans mitre mes raisons d’écrire sont restées les mêmes sans doute que pour les autres livres, même si je les ignore. Monsieur l’évêque n’est pas vraiment un livre pour enfants, mais un livre passant par des souvenirs de ma propre enfance, par l’expérience qu’on peut faire de choses du monde et par la découverte de mots dans les dictionnaires. Oui, comme c’est le cas pour tous mes autres livres. Un livre passé aussi par des peintures que je connaissais d’Edwin Apps.

Extrait

Un chapeau qui lui donne
Un air de Sablaise un peu lourde
ou de calisson d’Aix debout !
Le chapeau, mais la chaussure aussi :
L’évêque de Rome par exemple a des mules
En beau cuir souple marron rouge
Une sorte de pantoufle élastique et qui tient comme il faut
Le pied. Monsieur l’évêque avance
Et le confort de sa chaussure
Ça l’aide à faire un grand geste lent
De bénédiction.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Variations sur des carnets Poèmes poids plume Le Faraud séant Stabat Mater Maintenant la nuit L’Or de l’air Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Mon chat son chien et le cochon du voisin Encyclopédie cyclothymique Pour apprendre la paix à nos enfants Les Explorateurs Un oursin Chroniques d’un promeneur assis C’est des poèmes ? L’Evolution des paysages En herbe Non lieu provisoire Les Mots d’Alice L’Imaginaire & Matières du seuil À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Nuitamment La Source L’Oiseau de nulle part Stilb suivi de Iréniques Le Taureau, la rose, un poème Ombres classées sans suite Fidèles félidés L’Ordinaire, la métaphysique Lavoir de toutes les couleurs