Petits bonheurs Chantal Couliou

Ouvrage épuisé

Petits bonheurs, Chantal Couliou, illustrations de Claire Garralon, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 1999, ISBN : 9782840310969

Présentation

Comment rendre poétique le difficile apprentissage de l’orthographe ou bien des maths ? Chantal Couliou réussit merveilleusement bien cet exercice. Elle nous raconte la vie à l’école, la dure vie parfois, des mots qui naissent sous la plume des écoliers. Elle donne la vedette non pas à la maîtresse mais aux crayons de couleurs, aux papiers de différentes sortes, aux opérations qui donnent du fil à retordre, aux mots couchés sur un cahier qui part en lambeaux.

Un recueil qui touche chacun de nous, qui nous replonge dans notre enfance avec mélancolie et avec bonheur. Ces poèmes courts sont un vrai bonheur à lire et à relire, quant aux illustrations, elles mêlent merveilleusement des techniques et des influences nombreuses.
- Valérie Ponroy, LivrJeun

Extrait

Les bruits,
le dictionnaire les énumère
murmure
clapotis,
bruissement,
crépitement,
bourdonnement,
ronflement,
tapage,
fracas...
jusqu’au chuchotis de mon cœur.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Oiseau de nulle part L’Alimentation générale de Tombouctou L’Homme traversé Ciel inversé 2 Un alibi de rêve Rimbaud, la tentation du soleil Maélo Labyrinthe Des garous et des loups Où qu’on va après ? Ils En avant l’enfanfare ! Encre Un rossignol sur le balcon Le Congrès d’automne Un cri Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Presque le bonheur En toutes circonstances Musée de l’os et de l’eau Des étoiles sur les genoux Zoophile contant fleurette Fidèles félidés Entrée en matière Parfois Crobards et mounièques Premières poésies (1950-1955) Rien qu’une ombre inventée L’Œil tourné Le Chant du destin