Actualité Raymond Federman nous offre sa tournée !

, par Hélène Boinard


Raymond Federman quitte bientôt sa Californie pour une tournée en France : il fera escale à Paris, Rennes, Marseille, Bordeaux, et Nantes. L’occasion de découvrir, ou redécouvrir, l’auteur de À la queue leu leu / The Line, et d’assister à une lecture forcément captivante !
- Paris, le 21 avril 2009 : « En compagnie de Raymond Federman », suite à la parution de Raymond Federman hors limites chez Argol ; entretien avec Marie Delvigne. À 20 h au Reid Hall, 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris. Contact/réservations : Catherine Flohic, au 01.43.29.96.32.
- Paris, le 22 avril : « Raymond Federman aux Revues Parlées : lecture performance », avec François Jeanneau, saxophoniste ; lecture d’extraits de Chut (éd. Léo Scheer). À 19 h 30 au Centre Pompidou, place Georges Pompidou (rue Saint-Martin).
- Rennes, le 23 avril : « dîner poétique » avec Raymond Federman et Jérôme Gontier. À 19h au Triangle, boulevard de Yougoslavie (M° : station Triangle). Entrée 5 €.
- Marseille, le 24 avril : rencontre avec Raymond Federman au Centre International de Poésie Marseille ; présentation de la collection Laureli. À 19h au cipM, centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité.
- Marseille, le 25 avril : invitation à Montévidéo : à 20h30 au 3, impasse Montévidéo, 13006 Marseille.
- Bordeaux, le 28 avril : rencontre avec Marie Delvigne et Catherine Flohic autour de Raymond Federman hors limites (éd. Argol) à la librairie Mollat. Un autoportrait, vif, enjoué et sérieusement littéraire ! À 18h au 15, rue Vital-Carles.
- Nantes, le 29 avril : discussion avec Laure Limongi dans le cadre de « l’Université Pop ». À 19h au salon de musique du Lieu Unique, 2 rue de la biscuiterie (quai Ferdinant Favre).
- Nantes, le 30 avril : Raymond Federman et François Jeanneau, lecture-concert au Pannonica (programmation de la Maison de la Poésie de Nantes). À 19h30 au 9 rue Basse-Porte, Nantes - Talensac. Rens. 02 40 69 22 32.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« L’aube était là lorsqu’ils sortirent de la ville. C’était le moment des tristes couleurs dans le ciel. »
Hubert Mingarelli
La Source

La Mort est en feu Les Montagnes du soir Chroniques d’un promeneur assis La Traversée des grandes eaux Banlieue nord Villégiatures & Cie Un éditeur... Voilà ! Le Vent du dehors Chants de la tombée des jours Erratiques Dans les jardins mouillés La Peur et son éclat La Nuit du libertin Animalimages Matière du temps 1 Parfois Le Réel Solaire Des garous et des loups Pour mon ours blanc Petit traité d’éducation lubrique Avant les monstres Fragments du solstice Insensément ton corps L’Errance, la dérive, la trace Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Cheminement vers le rien L’Homme traversé La Guerre entre les arbres Le Bel aujourd’hui