Actualité Soirée Daniel Biga à Nantes le 13 juin

, par Hélène Boinard


Dans le cadre des Poèmes en cavale de la Maison de la Poésie de Nantes : une soirée mesclun et plutôt surprise ! Après six années de bons et loyaux services en tant que président de la Maison de la Poésie de Nantes dont il a instigué le renouveau, Daniel Biga se libère de ses obligations présidentielles ; alors l’équipe a souhaité ne pas le laisser partir comme ça et a tenu à célébrer l’homme et le poète, joindre à cette soirée festive (présentée par Bernard Bretonnière) quelques amis proches du poète et de l’homme pour la rendre bigarrée ; lui offrir une biga soirée ! Pour preuve, notre amie Delphine Bretesché sera de la fête... Avec la participation de la librairie Vent d’Ouest et du Pannonica. À 19h30 au Pannonica : 9 rue Basse Porte à Nantes (proche de la place et du marché Talensac en plein coeur de Nantes, au-dessous de la salle Paul-Fort). Tarif : 3 euros / abonnés : gratuit. Rens. 02 40 69 22 32

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Le lévrier : rien de bien haut, mais tout ce galbe donne le vertige (et la désagréable impression de forniquer sur un meuble Louis XV). »
Pierre Senges
Zoophile contant fleurette

La Guerre entre les arbres Ombres classées sans suite Presque le bonheur Maélo Quatre écoutes du tonnerre On disait Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Crobards et mounièques Opéré bouffe Les Explorateurs Un alibi de rêve Pour apprendre la paix à nos enfants Les Madones du trottoir Carnets respiratoires La Toile de la foraine - Lyon : portrait Lettre d’Afrique à une jeune fille morte L’Enfant sur la branche Friches Premières poésies (1950-1955) L’Etoffe des Corps La Ville est mosaïque Casanova et la belle Montpelliéraine Où patiente la lumière La Halte belge La Belle vitesse L’Appétit de Don Juan Coquerets et coquerelles Le Bruissement des mots Fragments d’un meurtre Erratiques