Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

L’Indifférent Journal de l’homme arrêté Tectonique des femmes Maintenant la nuit Un alibi de rêve gLoire(s) La Mort de Woyzeck Autobiographie d’un autre Tiens bon la rampe Ils Rien qui porte un nom Entrée en matière Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Un rossignol sur le balcon Carnets du graphomane Carnets du jardin de la Madeleine Où patiente la lumière Chambre de feuilles Fragments d’un meurtre Labyrinthe Tacatam Blues Valleuse La Toile de la foraine - Lyon : portrait L’Existence poétique L’Oiseau de nulle part Le Réel Le Soleil oiseleur Matière du temps 2 Un oursin Un cri