Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Dans la présente abjection des mondes La Toile de la foraine - Lyon : portrait La Traversée des grandes eaux Mobilis in mobilier La Source Le Bruissement des mots Rien qu’une ombre inventée Goutte d’eau Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Italien Le Faraud séant L’Imaginaire & Matières du seuil Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Ils Les Explorateurs Dits d’elle L’Errance, la dérive, la trace Couleur jardin Rire parmi les hirondelles Arènes 42 Fragments d’un désastre Entrée en matière Poèmes et lettres d’amour Non lieu provisoire Un éditeur... Voilà ! Avant les monstres Marie-Gasparine Le Barillet : variations dramatiques T2 Journal de l’homme arrêté Banlieue nord