Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Pleine lucarne Goutte d’eau Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) L’Evolution des paysages Opéré bouffe La Nuit du libertin L’Ordinaire, la métaphysique Où patiente la lumière Le Sens du toucher Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives La Momie de Roland Barthes Ouverture du cri Insensément ton corps Un éditeur... Voilà ! La Couleur tensive Ombres classées sans suite Une clarté de passage Des sourires et des pommes Le Barillet : variations dramatiques T2 Vladivostok, aller simple Un rossignol sur le balcon Les Choses n’en font qu’à leur tête Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) L’Enfance est mon pays natal Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Résidences secondaires L’Ourlet du ciel Bavard au cheval mort et compagnie Des garous et des loups