Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Pas de signe derrrière le signe
Instamment la liberté »
Évelyne Morin
Non lieu provisoire

Le Vingt-deux octobre L’Impossible Manque Un oursin Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Erratiques Mi-ville mi-raisin Le Voyageur sans voyage La Poignée de porte Ils Vladivostok, aller simple L’Impatience L’Indifférent La Ville autour Le Jour se lève encore Petit traité d’éducation lubrique Marie-Gasparine Ciel inversé 2 L’Homme traversé L’Ordinaire, la métaphysique Le Taureau, la rose, un poème Cheminement vers le rien C’est papa qui conduit le train L’Ourlet du ciel C’est l’Eté Petits bonheurs Poèmes poids plume Tiens bon la rampe Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Toro gLoire(s)