Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

Le Sentiment de la nature L’Impatience Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime La poésie est facile Le Taureau, la rose, un poème Un alibi de rêve Une cigale dans la tête De purs désastres, édition aggravée Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Dans la présente abjection des mondes Dans les jardins mouillés La Liesse populaire en France Stilb suivi de Iréniques C’est papa qui conduit le train Course libre Le Chant du destin Rimbaud, la tentation du soleil L’Insu Les Mots d’Alice La Mort de Woyzeck Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Pleine lucarne Arènes 42 Dits d’elle Fragments d’un désastre Matière du temps 2 Un cri Un rossignol sur le balcon Fin’ Amor Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte