Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Opéré bouffe Des sourires et des pommes La Traversée des grandes eaux Mange-Matin Circé ou Une agonie d’insecte La Nuit du libertin Le Chat Les Explorateurs Solaire Poèmes poids plume Les Choses n’en font qu’à leur tête Fragments d’un désastre La Liesse populaire en France Musée de l’os et de l’eau Fin’ Amor Premières poésies (1950-1955) La hulotte n’a pas de culotte Couleur jardin Dits d’elle Fragments d’un meurtre Goutte d’eau Mobilis in mobilier Pour apprendre la paix à nos enfants Banlieue nord Animalimages Les Macchabs vites L’Homme traversé Fragments d’une ville fantôme Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime