Actualité Une phrase pour ma mère de Christian Prigent à Avignon du 7 au 29 juillet

, par Hélène Boinard


La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle :
1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« oui
chacun
s’inquiétait
de
la
bonne
moralité
de
la
queue »
Raymond Federman
À la queue leu leu

Goutte d’eau Musée de l’os et de l’eau Solaire L’Ourlet du ciel L’Absent Rimbaud, la tentation du soleil Entrée en matière Fragments d’un désastre Une voix pour Orphée Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Le Voyageur sans voyage L’Œuvre au Nord Un rossignol sur le balcon Chroniques d’un promeneur assis Le Barillet : variations dramatiques T2 Carnets respiratoires Avant les monstres Circé ou Une agonie d’insecte L’Enfance est mon pays natal Encyclopédie cyclothymique Les Visages et les voix Coquerets et coquerelles La Tombe d’un jeu d’enfant Un cri Friches La Mort est en feu Rien qui porte un nom En toutes circonstances Chants de la tombée des jours Fragments du solstice