Actualité « Une phrase pour ma mère » de Christian Prigent jouée à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) le 22 janvier

, par Hélène Boinard


Une « phrase », unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, enroule un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. Interprétée par Jean-Marc Bourg, d’après le livre éponyme de Christian Prigent (POL, 1996). À 20h30 à La Passerelle, place de la Résistance. Rens. 02 96 68 18 40.

Jean-Marc Bourg



Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« le géranium se balance en infusette au-dessus de ta tête prêt à à tremper ses feuilles dans ta tasse »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

Dits d’elle L’Evolution des paysages Fidèles félidés Le Bel aujourd’hui Rire parmi les hirondelles Le Pôle magnétique Matière du temps 2 Le Loir atlantique Triptike On disait Les Explorateurs La Peur et son éclat Corps antérieur La Mort est en feu Les Choses n’en font qu’à leur tête Le Taureau, la rose, un poème L’Enfance est mon pays natal L’Etoffe des Corps Un alibi de rêve Opéré bouffe Avant les monstres C’est papa qui conduit le train Un rossignol sur le balcon Des étoiles sur les genoux La Momie de Roland Barthes Toro L’Ourlet du ciel Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives La Langue au chat La Ville est mosaïque