Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti)
Lionel Bourg

publication 1995
Ouvrage épuisé

Al dente (de l'amour, du poème et des spaghetti), Lionel Bourg, pamphlet, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 1995, 7.50€, ISBN : 2.905910.61.5

Présentation

Al dente !
C’est avec ce cri, lequel balance entre l’invective guerrière et l’exhortation à un prompt ralliement, qu’il m’arrive d’apostropher les deux ou trois convives qui, venus partager la pâte et le vin en ma tanière, se prélassent de discussions oiseuses en algarades apéritives, sirotant l’un le détestable whisky du poète un peu snob, l’autre un quelconque porto, le troisième enfin, à l’écart des débats, la dose réglementaire du pastis des familles qu’une larme d’orgeat fait accéder au statut exotique, vaguement trouble à l’évidence, de mauresque. On l’a deviné, tout à mes occupations de maître-queux, relégué dans l’antre d’une cuisine dont au demeurant j’interdis l’accès, surveillant la cuisson des spaghetti, le mijotage de la sauce (...), mobilisé par ma tâche et monopolisant le privilège d’en cours d’élaboration goûter l’affriolante décoction du Grand Œuvre, je ne pers pas le nord pour autant et participe en solitaire aux réjouissances générales, un verre à portée de main, où la robe jaune de cette satanée mauresque virevolte et m’aguiche.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« doré roux
printemps roux
vu le loup
sexe roux »
James Sacré
Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime

L’auteur

La Collection

Le Barillet : variations dramatiques T2 Erratiques Le Chant du destin Un alibi de rêve Opéré bouffe 33 Voix La Liesse populaire en France Avec des ailes L’Homme traversé Petites proses voyageuses La Source La hulotte n’a pas de culotte La Chambre bouleversée L’Incomparable promenade L’Impatience Tu me libellules L’Ombre nue gLoire(s) Encyclopédie cyclothymique L’Alimentation générale de Tombouctou C’est l’Eté Le Perron Le Voyageur sans voyage L’Or de l’air Goutte d’eau Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Dans les jardins mouillés Le Sentiment de la nature La poésie est facile L’Existence poétique