Arènes 42
Jacques Moulin

publication 2001
7,50 € (7,11 € HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Encyclopédie cyclothymique Chants de la tombée des jours La Ville est mosaïque La Close Corps antérieur Crobards et mounièques Arènes 42 Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Le Faraud séant L’Œuvre au Nord Rien qui porte un nom À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Où qu’on va après ? L’Errance, la dérive, la trace En avant l’enfanfare ! La Couleur tensive La Ville autour Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Pour apprendre la paix à nos enfants Les Mots d’Alice La Momie de Roland Barthes Des étoiles sur les genoux L’Appétit de Don Juan À la Dublineuse La Poignée de porte Coquerets et coquerelles Un rossignol sur le balcon Le Loir atlantique L’Ourlet du ciel Musée de l’os et de l’eau