L’Errance, la dérive, la trace
Vahé Godel

publication 1998
9,50 € (9,00 € HT)

L'Errance, la dérive, la trace, Vahé Godel, aphorismes, 2 gravures de Graziella Borghesi, coll. Marine, 15x21.5 cm, 48 p., 1998, ISBN : 2.905910.97.6

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Fragments d’une ville fantôme L’Imaginaire & Matières du seuil Mange-Matin Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Ombres classées sans suite Profondeur du champ de vol Une cigale dans la tête La Poignée de porte Les Montagnes du soir Course libre C’est des poèmes ? Le Loir atlantique Entrée en matière Autobiographie d’un autre Le Congrès d’automne L’Enceinte Petits bonheurs L’Homme traversé L’Evolution des paysages Les Eaux noires Nuitamment Opéré bouffe Un rossignol sur le balcon 33 Voix Valleuse Petites proses voyageuses Animalimages L’Enfance est mon pays natal Le Voyageur sans voyage L’Indifférent