L’Ourlet du ciel
Jean-Marie de Crozals

publication 1999
21,00 € (19,91 € HT)

L'Ourlet du ciel, Jean-Marie de Crozals, poèmes, 10 goudrons de Daphné Brottet, coll. David, 15x21.5 cm, 168 p., 1999, ISBN : 2.913388.06.X

Présentation

L’Ourlet du ciel : là où les lèvres du monde - terre et ciel - se rejoignent, baisent l’espace temps d’une parole qui doucement s’ouvre à nous à l’intérieur de toi, ainsi disparaissant pour être, dans la forge du soufle, abandonnés à la Beauté sans appui, humus céleste, bleu incarné dans la distance des pieds à la tête ; le vent dehors coulé dans la langue, mains jointes à l’infini.

Extrait

Maintenant
En ce lieu de nulle part
Lit de notre Jouissance
Tu es nue et une
Née du Présent et de l’Amour infini
Retournant au même
L’Amour merveilleux de notre jaillissement
Immobile
Naît à l’unité et à la nudité de notre Abandon
Ainsi
En sa limpidité détachée
L’Amour au Monde
Ni vivant ni mort
Ne demande plus rien au Monde
Ni à quoi que ce soit
Ni à qui que ce soit
Tout s’accomplissant
À la perfection
Dans le dénuement de la Lumière

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Si, dit Baptiste un doigt pointé vers le coteau, viennent de là-haut comme des petits morceaux de rires. »
Pierre Autin-Grenier
Un cri

Le plasticien

La Collection

Journal de l’homme arrêté Encre Arènes 42 Une voix pour Orphée Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) La Source La Belle vitesse Les Visages et les voix Premières poésies (1950-1955) L’Oiseau de nulle part Presque le bonheur Le Sens du toucher Où patiente la lumière La Traversée des grandes eaux L’Impatience Fragments du solstice Ciel inversé 2 Une clarté de passage Circé ou Une agonie d’insecte Fragments d’une ville fantôme La Langue et ses monstres Casanova et la belle Montpelliéraine Chroniques d’un promeneur assis La Nuit du libertin Tacatam Blues Billet pour le Pays doré Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Le Taureau, la rose, un poème Le Bruissement des mots Pour mon ours blanc