La Belle vitesse
Ariane Dreyfus

7,50 € (7,11 € HT)

La Belle vitesse, Ariane Dreyfus, illustrations de Valérie Linder, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 56 p., 2002, ISBN : 9782840311324

Présentation

« Ce livre, je l’ai voulu traversé par la vitesse des enfants qui grandissent, l’enfance ne peut pas rester, les enfants sont toujours en train de disparaître.
Ainsi la poésie est-elle ce lieu où on peut appuyer sa tête un moment, son front en plein cœur de l’absence.
En veillant à ne pas serrer trop fort ceux qui comptent, que le poème reçoive aussi la fine vibration d’un visage unique. Qu’il contienne, hisse nos trésors jusqu’à l’inoubliable mais qu’il ne paralyse pas la vie : maintenir l’équilibre entre un dire aussi direct que la nudité, ce qui est le plus beau quand on y parvient, comme peau contre peau, et on ne pense à rien, tout est là, et ce besoin de la forme, qui apaise, éclaire, transmet. »

Extrait

Certains matins, ils pépient
plus que des oiseaux :
la nuit n’ose plus rien dire
alors nous ouvrons les yeux

les branches étaient
des chambres

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« L’aube était là lorsqu’ils sortirent de la ville. C’était le moment des tristes couleurs dans le ciel. »
Hubert Mingarelli
La Source

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Mi-ville mi-raisin Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) La Traversée des grandes eaux La Toile de la foraine - Lyon : portrait C’est papa qui conduit le train L’Alimentation générale de Tombouctou Tu me libellules Opéré bouffe L’Existence poétique C’est l’Eté Le Bel aujourd’hui Entrée en matière Le Chat Petits bonheurs L’Insu Avant les monstres Rimbaud, la tentation du soleil Carnets respiratoires La Nuit du libertin Fin’ Amor Fidèles félidés Dans la présente abjection des mondes Fragments d’un désastre Marie-Gasparine L’Enfant sur la branche Les Explorateurs Petites proses voyageuses Mange-Matin Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Ouverture du cri