La Close
Olivier Bernager

publication 1993
7,50  (7,11  HT)

La Close, Olivier Bernager, nouvelle,dessin de Maurice Roche, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 40 p., 1993, ISBN : 2.905910.42.9

Présentation

D’emblée on est saisi par une voix, une langue qui trébuche, répète, tente de trouver en elle la force d’échapper à la mort prochaine. Qui parle ? D’abord on ne sait pas. Est-ce une bête traquée à laquelle des chiens viennent prendre quelques lambeaux de chair ? Est-ce une femme ? Se poser la question c’est aussi se demander qui la pourchassent, cette victime. Des chasseurs ? Des barbares ? Des soldats, non loin de l’ombre portée des miradors ?
Olivier Bernager endosse cette voix, lui donne l’urgence à dire qui est aussi une urgence de la chair et du nom. La phrase va vite, les images violentes s’entrechoquent à la frontière de l’indicible, l’inavouable, l’inouï. La Close est un récit court mais bouleversant, de ceux qui restent longtemps en mémoire. De ceux qui font entendre une vérité impossible à faire comprendre. Un livre choc.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aussitôt qu’il arrivait je cachais son journal
et regardais les fleurs de la toile cirée
mourir sous les estafilades et les taches de
brûlé : la fin du monde est pour bientôt. »
Dominique Fabre
Avant les monstres

L’auteur

Le plasticien

La Collection

C’est papa qui conduit le train Ciel inversé 2 L’Incomparable promenade Sillages Fragments d’une ville fantôme L’Homme traversé Des sourires et des pommes L’Etoffe des Corps Poèmes poids plume Musée de l’os et de l’eau Carnets du graphomane Triptike Chants de la tombée des jours L’Ourlet du ciel Résidences secondaires Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Le Vent du dehors Stilb suivi de Iréniques Le Bec de la plume La Langue au chat L’Enceinte Le Soleil oiseleur Carnets des solitudes Cheminement vers le rien Variations sur des carnets Où qu’on va après ? Arènes 42 Les Macchabs vites Mobilis in mobilier