Maintenant la nuit
Thierry Renard

publication 1998
7,50 € (7,11 € HT)

Maintenant la nuit, Thierry Renard, poèmes, 6 collages de Lionel Bourg, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 1998, ISBN : 2.905910.94.1

Présentation

En six chants et une ouverture où la prose s’accouple à la poésie, Thierry Renard tente de reconstituer les fragments épars du désir, de l’amour. À une aimée souvent absente, il confie les images tendues de son attente, le souhait presque aussitôt endeuillé d’une idylle sans paroles. La langue bute sur l’impossibilité de faire advenir ce que le corps désire, mais, en même temps, elle anime les images fantasmagoriques d’un amour qui nouerait le corps et l’âme au cœur d’une lumière éclatante.

Maintenant la nuit. Précis, métaphores neuves qui nous lavent jusqu’au squelette, la mort comme une étoile secrète dans le ciel qu’on ne voit pas. Merci pour ce livre que tu nous donnes.
- Serge PEY

Extrait

« On a trop peu à perdre. Je ne me ferai jamais à l’idée que l’ivresse primitive et l’intelligence des sens ne sont que forteresses animales.
Ombre qui passe et qui m’enlace, rends-moi ma part d’éternité. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Musée de l’os et de l’eau Vladivostok, aller simple C’est papa qui conduit le train Le Jour se lève encore L’Or de l’air Fin’ Amor Un éditeur... Voilà ! Erratiques Profondeur du champ de vol Le Perron Fidèles félidés Arènes 42 La Ville autour Un oursin Pour mon ours blanc 33 Voix Chroniques d’un promeneur assis La Momie de Roland Barthes Mange-Matin Nuitamment L’Enfant sur la branche Si petits les oiseaux L’Œil tourné Tacatam Blues Poèmes et lettres d’amour Le Bec de la plume Le Taureau, la rose, un poème La Halte belge Les Explorateurs Pays simple