Mobilis in mobilier
Christian Prigent

publication 1986
Ouvrage épuisé

Mobilis in mobilier, Christian Prigent, poèmes sur 20 collages originaux en cibachrome de Daniel Dezeuze, hors collection, 22x30 cm, 50 p., relié toile, 96 exemplaires signés, numérotés, 1986, 155€, ISBN : 2.905910.03.8

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

Musée de l’os et de l’eau Variations sur des carnets Petites proses voyageuses L’Oiseau de nulle part L’Insu Tu me libellules Le Réel Parfois Les Madones du trottoir L’Incomparable promenade Le Bec de la plume Erratiques Matière du temps 1 Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Vladivostok, aller simple Opéré bouffe Le Voyageur sans voyage Poèmes et lettres d’amour Le Chat Solaire Des rêves au fond des fleurs L’Enfance est mon pays natal L’Indifférent Fragments du solstice Petit traité d’éducation lubrique Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Friches Profondeur du champ de vol Un cri Stilb suivi de Iréniques