L'auteur
Prigent Christian

Présentation

Photographie © de Fabrice Poggiani.

Christian Prigent est né en Bretagne en 1945. Poète, essayiste, romancier et performer, il vit actuellement en Bretagne, après de longs séjours à Rome et à Berlin. Il a fondé en 1969 et dirigé jusqu’en 1993 la revue et la collection TXT. Il a ouvert tout un pan de la poésie et de la pensée, et a collaboré à de nombreuses revues. Il est l’auteur chez P.O.L d’Une phrase pour ma mère, Grand-mère Quéquette et Demain je meurs. Il donne dans le monde entier des lectures spectaculaires de son œuvre.

Bibliographie

Chez P.O.L. :
- Demain je meurs, 2007 (Prix Louis Guilloux)
- Ce qui fait tenir, 2005
- L’Incontenable, 2004
- Grand-mère Quéquette, 2003
- Presque tout, 2002
- Salut les anciens, salut les modernes, 2000
- L’Ame, 2000
- Dum pendet filius, 1997
- Une phrase pour ma mère, 1996
- Une erreur de la nature, 1996
- A quoi bon encore des poètes ?, 1996
- Ecrit au Couteau, 1993
- Ceux qui merdRent, 1991
- Commencement, 1989

Chez d’autres éditeurs

Poésie/fiction :
- Comment ça marche, Carte Blanche/ESBA, 2005
- Le Professeur, Al Dante, 1999 (réédition, 2001)
- Album du Commencement, Ulysse fin de siècle, 1997
- Glossomanies, L’Ambedui, 1996
- Un fleuve, Carte blanche, 1993
- Notes sur le déséquilibre, Carte blanche, 1988
- Deux dames au bain, L’un dans l’autre, 1984
- Peep-Show, Cheval d’Attaque, 1984
- Journal de l’oeuvide, Carte blanche, 1982
- Paysage, avec vols d’oiseaux, Carte blanche, 1982
- Voilà les sexes, Luneau-Ascot, 1981
- Oeuf-glotte, Christian Bourgeois, 1979
- Power/powder, Christian Bourgeois, 1977
- Hacettepe University Bulletin, Ecbolade, 1976
- L’Main, L’énergumène, 1975
- La Mort de l’Imprimeur, Génération, 1975
- La Femme dans la Neige, Génération, 1971
- La Belle Journée, Chambelland, 1969

Essais :
- Réel = point zéro, Weidlerverlag, 2001
- Viallat la main perdue, Voix, 1996
- Comme la peinture (Daniel Dezeuze), Yvon Lambert, 1983
- Le Groin et le Menhir (Denis Roche), Seghers, 1977


6 Ouvrages aux éditions Cadex

  • À la Dublineuse
    Christian Prigent
    2001
    23,00 €
  • La Langue et ses monstres
    Christian Prigent
    1989
    Ouvrage épuisé
  • Le Sens du toucher
    Christian Prigent
    2008
    18,00 €
  • Mobilis in mobilier
    Christian Prigent
    1986
    Ouvrage épuisé
  • Ne me faites pas dire ce que je n’écris...
    Christian Prigent
    2004
    18,50 €
  • Rien qui porte un nom
    Christian Prigent
    1996
    21,00 €

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

Tardif Jean-ClaudeDamestoy MarinaLunal SergeSaint-Jean JacquelineDutel RolandReynier YvesMagnus TeddyMartinez BarbaraGrojnowski OlivierHeld JacquelineBiga DanielDubost LouisDobzynski CharlesWarnant GeorgeDeblé ColetteLegrand MaudCosnay MarieLekeuche PhilippeGoffette GuyTréma StéphanieBarbéris FlorenceMérillon GeorgesHugo MarieParaggio Jean-PierreRaphanel GenevièveLegrand MarieMarembert AmandineMahoux PaulPlamont Jean-YvesCalleja Audrey
Fin’ Amor Triptike Banlieue nord Course libre L’Imaginaire & Matières du seuil Casanova et la belle Montpelliéraine Le Jour se lève encore Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Mi-ville mi-raisin Stabat Mater Encre La Halte belge Un cri 33 Voix Quatre écoutes du tonnerre Le Vingt-deux octobre L’Insu Le Bel aujourd’hui Villégiatures & Cie Des étoiles sur les genoux Poèmes et lettres d’amour Mange-Matin Résidences secondaires Tu me libellules Stilb suivi de Iréniques Le Loir atlantique Un oursin Nuitamment Vladivostok, aller simple Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives