Mon chat son chien et le cochon du voisin
Clod’Aria

Ouvrage épuisé

Mon chat son chien et le cochon du voisin, Clod'Aria, illustrations de Jean-Louis Pérou, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 1998, 7.50€, ISBN : 9782840310617

Présentation

Clod’Aria ne compte plus les chats qu’elle a accueillis, les
siens et ceux de passage. Ils sont les héros de ce petit
livre : ceux qu’on « embrasse à défaut d’autre chose », « les
galeux, les croûteux, les sans maître » , les chats disparus
qui « miaulent dans (sa) tête » ... II y a aussi le chien de
Monsieur qui squatte « le meilleur fauteuil » ; et puis, le
cochon que le boucher est venu tuer chez le voisin. Un petit
monde souvent souriant et truculent, mais aussi parfois
tragique et violent qui ressemble fort à celui des humains.
Dans des poèmes dégraissés au plus près, Clod’Aria sait
trouver les mots pour dire la tendresse et l’amour, et ceux
pour s’insurger contre la bêtise et l’ignorance qui excluent
ou qui tuent.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ma culture se nourrit du livre de ta chair, et j’ai lu beaucoup dans le fond de tes gorges, dans ton dedans d’amour, descendant de délice en délice au délire des délires… »
Marcel Moreau
Insensément ton corps

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Le Faraud séant L’Incomparable promenade Maintenant la nuit Colomb, Cortez & Cie L’Enfant sur la branche Ils Les Madones du trottoir Poèmes et lettres d’amour À la Dublineuse En herbe La Momie de Roland Barthes La Nuit du libertin Où qu’on va après ? 33 Voix Le Sentiment de la nature Les Montagnes du soir Un alibi de rêve Goutte d’eau L’Existence poétique Un cri Variations sur des carnets Friches Bavard au cheval mort et compagnie Entrée en matière Petites proses voyageuses Musée de l’os et de l’eau Villégiatures & Cie Billet pour le Pays doré Mange-Matin