Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Lionel Bourg

Publication 1991
9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Prière d'insérer suivi de Cote d'alerte, Lionel Bourg, pamphlets, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 56 p., 1991, ISBN : 2.905910.22.4

Présentation

Ecrire. Ecrire parce que la faille est nue, parce que nul soubresaut historique rétablissant in extremis l’acrobate en danger n’aura su l’abolir, écrire parce que vivre face au silence venant consiste à ne pas abdiquer tout à fait et à narguer celle qui n’as pas de visage, écrire, dans la panique ou la paix, en cette crevasse béante d’où l’on entend monter gémissements et râles, peut-être n’est-ce pas qu’une vaine parodie dont je serai le pitre. Il neige. Depuis des heures il neige et je trace des mots qui semblent de la cendre. Il n’y a que cela. Ni bruit ni miracle. Que des mots. Ce noir crissement dans la neige qui tombe.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« L’aube était là lorsqu’ils sortirent de la ville. C’était le moment des tristes couleurs dans le ciel. »
Hubert Mingarelli
La Source

L’auteur

La Collection

Non lieu provisoire La Poignée de porte Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Des étoiles sur les genoux Carnets du jardin de la Madeleine Matière du temps 1 L’Impatience Mange-Matin La Traversée des grandes eaux Tacatam Blues Le Taureau, la rose, un poème Labyrinthe Rien qu’une ombre inventée Mi-ville mi-raisin Fidèles félidés Le Sens du toucher C’est des poèmes ? Où patiente la lumière Les Macchabs vites L’Errance, la dérive, la trace Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Couleur jardin Le Vent du dehors Lavoir de toutes les couleurs Le Réel Une clarté de passage Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Musée de l’os et de l’eau Stabat Mater Les Montagnes du soir