Triptike
Jacques Sivan

publication 1996
9,50  (9,00  HT)

Triptike, Jacques Sivan, poèmes, dessin de Teddy Magnus, coll. Marine, 15x21,5 cm, 48p., 1996, ISBN : 2.905910.73.9

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Couleur jardin Entrée en matière Opéré bouffe On disait Les Choses n’en font qu’à leur tête Vladivostok, aller simple Tu me libellules Lettre d’Afrique à une jeune fille morte L’Indifférent Dits d’elle Des rêves au fond des fleurs Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives La Ville est mosaïque Mange-Matin Encyclopédie cyclothymique Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas L’Enfance est mon pays natal L’Existence poétique Pleine lucarne En herbe Rien qui porte un nom Une voix pour Orphée Si petits les oiseaux L’Impatience Carnets du jardin de la Madeleine Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances L’Homme traversé Ouverture du cri Fin’ Amor La Langue au chat