Tu me libellules
Louis Dubost

9,00 € (8,53 € HT)

Tu me libellules, Louis Dubost, illustrations d'Olivier Mazoué, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2007, ISBN : 9782840312192

Présentation

Un ouvrage raffiné et délicat, comme les ailes transparentes de cet insecte auquel il est consacré : la libellule, sujet commun de multiples petits textes de toutes origines (proverbes, extraits de poèmes, haïkus...) que Louis Dubost a choisis un à un, comme perle à perle, pour composer cet hommage. La légèreté et l’élégance de l’illustration redoublent le charme du recueil.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Entre la lune qui s’en va
et le soleil qui vient
les rouges libellules
- Nikayû (Japon)


Fil d’améthyste
la libellule glisse
dans la clarté blanche
de midi
- Louis Calaferte


Et les libellules qui sont
De petites diablesses
Qui font l’amour avec les pivoines
- Guillaume Apollinaire

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Ombre nue L’Homme traversé Carnets du jardin de la Madeleine La Liesse populaire en France Un habitué des courants d’air La Peur et son éclat Sillages Fidèles félidés Crobards et mounièques Les Eaux noires Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte En avant l’enfanfare ! Mange-Matin Tectonique des femmes Le Barillet : variations dramatiques T2 Circé ou Une agonie d’insecte Le Sens du toucher Tacatam Blues Poèmes et lettres d’amour La Ville est mosaïque Solaire Rien qui porte un nom La Couleur tensive L’Indifférent Tu me libellules Une voix pour Orphée Le Chat Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances L’Italien Fragments du solstice