L'auteur
Lambersy Werner

Présentation

Photographie © Jean-Pol Stercq.

Né à Anvers, le 16 novembre 1941, vit à Paris depuis 1982.
Prix de poésie 2005 de l’Académie française et Prix France Wallonie-Bruxlles (Adelf paris 2005).

Voir : http://www.wernerlambersy.com

Bibliographie

Dernières parutions

- COIMBRA (ou l’antiphonaire d’Orphée), éditions Bernard Dumerchez
- L’AMOUR EST UN TRAPÉZISTE MANCHOT, éd. Alain Lucien Benoit, dessins : Marcel Katuchevski
- RUBIS SUR L’ONGLE, éd. Hermaphrodite
- VU DU TRAIN, Ficelle N° 65, Vincent Rougier
- MATIERE AMICALE, éd. TranSigmun, gravures Maritza Alliaud-Plessis
- LE PREMIER NÉ, éd. TranSigmun, gravures Maya Boisgallays
- LE ROI BERDAGOT, éd. Vincent Rougier, dessins de Michèle Crenne, farce en 7 tableaux, coauteur : Patricia Castex Menier
- ULURU, éd. La cour pavée, livre d’artistes concu et crée par Jacqueline Ricard + trad. en anglais de D. De Bruycker
- L’INVENTION DU PASSÉ, préface de Yves Namur, éd. Le Taillis-Pre
- CECI N’EST PAS UNE POÉSIE (Een Belgisch-Franstalige ANTOLOGIE belge francophone), éd. Atlas (Amsterdam-Anstwerpen) en coédition avec Benno Barnard et Paul Dirkx
- LE JARDIN DE DIDON, collection privée, livre d’artiste (terre cuite) Raäk Pillois
- LES GRATTE-PIEDS de Didier Serplet (C.F.C.)
- L’ÉROSION DU SILENCE (Maelström)
- LA TOILETTE DU MORT (Les Ennemis de Paterne Berrichon)


8 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

Lacroix PaulBourg LionelBrossard NicoleVenaille FranckDamestoy MarinaSaint-Jean JacquelineMonory JacquesBeeckman LéoSchmitt Mickaël MohamedNadaus DanielSmith ValériePeuchmaurd PierreGarcin, ChristianRoy Marcelle Sarthou ClaudeFortemps VincentClod’AriaDebarrah HamidHugo MarieViallat ClaudeSalvayre LydieDeblé ColetteBernager OlivierLeduc DanielDalemans JeanDelaroyère ThierryHàn FrançoiseSalvaing FrançoisRimlinger Nathalie-NoëlleGuilbaud Luce
Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Carnets des solitudes Les Choses n’en font qu’à leur tête Pays simple Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Chroniques d’un promeneur assis Les Visages et les voix Les Chiens du vent La Halte belge La Nuit du libertin Journal de l’homme arrêté L’Ordinaire, la métaphysique Monsieur l’évêque avec ou sans mitre La Belle vitesse Fidèles félidés Un oursin L’Evolution des paysages Premières poésies (1950-1955) Chair de Sienne L’Œil tourné Vladivostok, aller simple Ciel inversé 1 L’Ourlet du ciel Course libre Chants de la tombée des jours Fragments d’un désastre Erratiques Parfois En toutes circonstances On disait