Goutte d’eau
Jean-Pierre Chambon

publication 2002
7,50 € (7,11 € HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Le plasticien

La Collection

On disait Les Mots d’Alice La Liesse populaire en France Des rêves au fond des fleurs L’Alimentation générale de Tombouctou En herbe Carnets des solitudes Premières poésies (1950-1955) Les Montagnes du soir L’Existence poétique L’Œil tourné Résidences secondaires Encyclopédie cyclothymique Labyrinthe Une clarté de passage Le Chant du destin Un habitué des courants d’air Banlieue nord La Mort de Woyzeck Le Voyageur sans voyage Encre L’Etoffe des Corps Coquerets et coquerelles Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Le Bruissement des mots Ombres classées sans suite Fin’ Amor Non lieu provisoire Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) C’est l’Eté