Goutte d’eau
Jean-Pierre Chambon

publication 2002
7,50 € (7,11 € HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Le plasticien

La Collection

Le Voyageur sans voyage Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Une clarté de passage Parfois Tacatam Blues Circé ou Une agonie d’insecte La Tombe d’un jeu d’enfant L’Existence poétique L’Or de l’air Avant les monstres Tiens bon la rampe Une voix pour Orphée Corps antérieur Erratiques Le Sentiment de la nature Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Où patiente la lumière Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Billet pour le Pays doré Des rêves au fond des fleurs L’Errance, la dérive, la trace Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Evolution des paysages Où qu’on va après ? Insensément ton corps Fragments d’un désastre Les Explorateurs Course libre Dans la présente abjection des mondes Le Perron