Éditions

Après quelques mots de présentation, retrouvez l’actualité des Éditions Cadex

Présentation

La marge comme liberté

4 septembre 2015

Les éditions Cadex sont nées comme naissent les aventures improbables. Non sur un coup de tête — le désir avait eu le temps de mûrir — mais dans l’aveuglement que la nécessité impose. Gérard Fabre a exercé plusieurs métiers très éloignés de l’édition (il faillit même devenir footballeur professionnel) lorsqu’en 1985 il décide de répondre à l’appel que lance en lui la poésie. Le premier titre, Erratiques, de Jean-Claude Hauc paraît en janvier de l’année suivante. La poésie trouve rapidement des formes diverses et (...)

Actualités

Le site des éditions Cadex fait...

8 janvier 2021

Des commandes de livres simplifiées

Nouveau livre de Dominique...

8 janvier 2021

Aujourd'hui, un roman chez Fayard

Disparition de l’écrivain Marcel...

4 avril 2020

Nous sommes très tristes d'apprendre le décès de l'écrivain Marcel Moreau ce samedi 4 avril 2020, à Bobigny, à l'âge de 86 ans, emporté par le Covid-19. J'ai toujours écrit aujourd'hui comme si j'allais mourir demain. Cela suppose un verbe rapide, furieux, essentiel. Les rythmes n'auraient pas tant d'importance à mes yeux s'ils ne semblaient pas faire barrage à une maladie qui frappe, qui cogne, qui hurle à mes portes. (Incandescences, (...)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

Carnets respiratoires Carnets des solitudes Matière du temps 1 En herbe Tiens bon la rampe La Source Le Chant du destin Le Barillet : variations dramatiques T2 Triptike Le Vent du dehors L’Appétit de Don Juan Un cri Capitaine des myrtilles Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Les Montagnes du soir Des rêves au fond des fleurs L’Or de l’air En toutes circonstances Fragments d’un désastre De purs désastres, édition aggravée La Ville autour Petits bonheurs Les Macchabs vites La Close Les Madones du trottoir Tu me libellules Fragments du solstice Où patiente la lumière Insensément ton corps