Éditions

Après quelques mots de présentation, retrouvez l’actualité des Éditions Cadex

Présentation

La marge comme liberté

4 septembre 2015

Les éditions Cadex sont nées comme naissent les aventures improbables. Non sur un coup de tête — le désir avait eu le temps de mûrir — mais dans l’aveuglement que la nécessité impose. Gérard Fabre a exercé plusieurs métiers très éloignés de l’édition (il faillit même devenir footballeur professionnel) lorsqu’en 1985 il décide de répondre à l’appel que lance en lui la poésie. Le premier titre, Erratiques, de Jean-Claude Hauc paraît en janvier de l’année suivante. La poésie trouve rapidement des formes diverses et (...)

Actualités

Le site des éditions Cadex fait...

8 janvier 2021

Des commandes de livres simplifiées

Nouveau livre de Dominique...

8 janvier 2021

Aujourd'hui, un roman chez Fayard

Disparition de l’écrivain Marcel...

4 avril 2020

Nous sommes très tristes d'apprendre le décès de l'écrivain Marcel Moreau ce samedi 4 avril 2020, à Bobigny, à l'âge de 86 ans, emporté par le Covid-19. J'ai toujours écrit aujourd'hui comme si j'allais mourir demain. Cela suppose un verbe rapide, furieux, essentiel. Les rythmes n'auraient pas tant d'importance à mes yeux s'ils ne semblaient pas faire barrage à une maladie qui frappe, qui cogne, qui hurle à mes portes. (Incandescences, (...)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Le Barillet : variations dramatiques T2 Mi-ville mi-raisin Le Chant du destin Le Taureau, la rose, un poème Triptike Pays simple Dans le vent du chemin Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Fragments du solstice L’Insu Stabat Mater Stilb suivi de Iréniques L’Absent C’est papa qui conduit le train Capitaine des myrtilles Pour mon ours blanc En herbe Tacatam Blues Mobilis in mobilier Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Un alibi de rêve Variations sur des carnets L’Existence poétique Des étoiles sur les genoux Lettre d’Afrique à une jeune fille morte La Momie de Roland Barthes Premières poésies (1950-1955) Carnets des solitudes L’Errance, la dérive, la trace Le Chat