Éditions

Après quelques mots de présentation, retrouvez l’actualité des Éditions Cadex

Présentation

La marge comme liberté

4 septembre 2015

Les éditions Cadex sont nées comme naissent les aventures improbables. Non sur un coup de tête — le désir avait eu le temps de mûrir — mais dans l’aveuglement que la nécessité impose. Gérard Fabre a exercé plusieurs métiers très éloignés de l’édition (il faillit même devenir footballeur professionnel) lorsqu’en 1985 il décide de répondre à l’appel que lance en lui la poésie. Le premier titre, Erratiques, de Jean-Claude Hauc paraît en janvier de l’année suivante. La poésie trouve rapidement des formes diverses et (...)

Actualités

Disparition de l’écrivain Marcel...

4 avril 2020

Nous sommes très tristes d'apprendre le décès de l'écrivain Marcel Moreau ce samedi 4 avril 2020, à Bobigny, à l'âge de 86 ans, emporté par le Covid-19. J'ai toujours écrit aujourd'hui comme si j'allais mourir demain. Cela suppose un verbe rapide, furieux, essentiel. Les rythmes n'auraient pas tant d'importance à mes yeux s'ils ne semblaient pas faire barrage à une maladie qui frappe, qui cogne, qui hurle à mes portes. (Incandescences, (...)

Disparition de l’écrivain Hubert...

27 janvier 2020

Nous apprenons la très triste nouvelle du décès de Hubert Mingarelli, ce lundi 27 janvier 2020, à Grenoble. Lauréat du prix Médicis en 2003, il a écrit La Terre invisible (Buchet-Chastel) en luttant contre un cancer. Ce dernier roman figurait dans la sélection du Goncourt 2019. Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses amis, éditeurs, lecteurs.

Décès de Colette Touillier

21 septembre 2019

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l'auteur de C'est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : (...)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

La Mort est en feu Carnets du graphomane Dans le vent du chemin Presque le bonheur L’Insu Maélo L’Homme traversé Nuitamment Variations sur des carnets On disait Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Pour apprendre la paix à nos enfants En herbe Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) De purs désastres, édition aggravée La Ville autour La Source Pays simple Où patiente la lumière Stabat Mater Course libre La Tombe d’un jeu d’enfant Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Où qu’on va après ? Chants de la tombée des jours Rire parmi les hirondelles La Chambre bouleversée Mi-ville mi-raisin Entrée en matière Un cri